EPANOU

SERVICES

LOISIRS VACANCES - " Cap Vers "

\
Conseil National des Loisirs et du Tourisme Adapté

Le CNLTA regroupe, autour de sa Charte de Qualité, des structures accompagnant les personnes handicapées au quotidien et des organismes de vacances. La Charte offre un socle commun de références qualité pour les vacances adaptées.

Il a pour objectif de faire progresser le secteur du Tourisme Adapté, de permettre à tous les adultes handicapés l’accès aux loisirs et vacances de qualité, d’insérer les handicapés le mieux possible et de préserver leur droit aux vraies vacances.

Dans l’idée de participer à l’amélioration de la qualité des séjours, pouvez devenir visiteur pour le CNLTA et visiter des séjours adaptées pendant les vacances.

Le CNLTA propose une grille de lecture sur l’autonomie afin de pouvoir s’accorder et constituer des groupes homogènes pour les vacances.

Autonomie A : Bonne autonomie : sociable, dynamique, participe, … Présence discrète de l’encadrement. Pas de problèmes moteurs. Bon marcheur. Comportement sociable, ne laissant pas apparaître de problème particulier. Possédant le langage.

Autonomie B : Autonomie relative. 
Nécessité d’intervenir dans différents domaines (prise de médicaments, argent de poche, activités, …). Juste à stimuler dans les actes de la vie courante (toilette, habillement). Accompagnement actif. Pas de problèmes moteurs. Se déplace sans difficultés pour de petites promenades. Personne « fatigable ». Comportement ritualisé repérable, instable dans son mode de relation, ne se mettant pas en danger, mais pouvant avoir des périodes de grande angoisse et de retrait. Compréhension générale, mais langage pauvre.

Autonomie C : Pas autonome. Aide effective dans les actes de la vie quotidienne. Encadrement constant. Problèmes moteurs. Marche avec l’aide « ponctuelle » d’un tiers, d’un appareillage particulier ou d’un fauteuil. Comportement instable et atypique.
Périodes de grandes angoisses par crises. Risques d’automutilation et/ou d’agression. Verbalisation inexistante. Mode de communication très complexe.

Autonomie D : Prise en charge très importante, rapprochée et permanente, nécessitant des locaux et matériels appropriés. Personne ne sortant pas ou peu de son fauteuil. 
Dépendant d’une tierce personne.